Piloter à distance : Créer sa roadmap et piloter l’activité à distance

3 min
Claudio Vandi
Claudio Vandi
Head of Content @ NUMA
AccÉder au replay

Faire des plans d’action clairs et à court terme en utilisant les OKR


#1 : La mission

La mission c’est le grand pas en avant que vous voulez faire sur la période.
➔ “Dans 3 mois, nous aurons fait un grand pas en avant si nous avons
validé/définit/développé ______ ”

✅ Une bonne mission :

  • Doit fixer le cap et répondre à la question : “Dans trois mois nous aurons fait un
    grand pas en avant si : ...“.
  • Est inspirante sans être philosophique.
  • Doit se retenir facilement.


❌ Ne pas :

  • La confondre avec la Vision long terme ou la Raison d’être de votre équipe ou de votre poste.
  • Rechercher l’effet marketing et se retrouver avec une phrase de “biscuit chinois”.


#2 : Les objectifs

Demandez-vous : sur quoi devons-nous nous concentrer pour réaliser notre mission ?
➔ “Pour y arriver nous devons nous concentrer sur 3 choses : Nous assurer d’avoir ___,
de mettre en place ___ et de développer ___ .”


✅  De bons objectifs :

  • Doivent répondre à la question “Quelles sont les directions à suivre pour avoir le plus fort impact sur la mission ?”
  • Sont clairs et simples (ne pas utiliser de phrases indigestes et dures à retenir).
  • Doivent vous aider à recadrer les priorités.
  • Doivent mettre l’équipe sous tension tout en restant réalistes.

❌  Ne pas :

  • Choisir des objectifs financiers chiffrés (CA, Marge, panier moyen) qui ne posent aucun défi spécifique et sont suivis de toute manière.
  • Faire une liste d’actions (lancer le site, publier l’offre...) plutôt que d’écrire des objectifs et l’impact que l’on cherche.

#3 : Les résultats clés

Ce qu’on mesure pour savoir si nous sommes en train d’atteindre l’objectif.
➔ “Nous saurons que nous avons atteint l’objectif si, à la fin de la période, ____ (chiffre et indicateur : atteint/ réalisé/ augmenté de n%)”

✅  De bons résultats clés : 

  • Doivent répondre à la question “nous saurons que nous avons atteint l’objectif si, à la fin de la période, …”
  • Sont actionnables : l’équipe a la main pour les atteindre
  • Sont simples à mesurer au quotidien, on ne doit pas attendre la fin de la période pour voir si on a réussi.

❌  Ne pas :

  • Choisir des résultats sur lesquels on n’a pas la main “notre formation a un impact sur la performance économique de l’entreprise”.
  • Écrire des résultats qui demandent une équation paramétrique pour être mesurés.
  • Décrire des actions avec des issues binaires : “le site est lancé : oui/non”.
  • En faire une liste de tâches : “la prévision de clôture est faite”.

Piloter le rythme et l’activité hebdomadaire

#1 : Responsabilisez sur les priorités avec les Objectifs de la Semaine

➔ Les Objectifs de la Semaine sont les 1 à 3 priorités individuelles que chacun se fixe pour la semaine à venir en se posant la question → “Ma semaine sera réussie si…”
➔ Il s’agit d’un outil d'"auto-management" qui permet de responsabiliser chacun tout en donnant une vision transverse au manager qui peut revenir sur ces objectifs lors des 1:1 et jouer un rôle de coach pour aider à rendre les objectifs plus précis et réalistes.

Comment les utiliser ?

➔ Le vendredi, chacun identifie 1 à 3 objectifs pour sa semaine et les indique dans un fichier partagé, accessible à tous.
➔ Lors de la réunion d’équipe, une partie ou toute l’équipe peut les partager.
➔ Le vendredi suivant, chacun évalue le taux d’atteinte de ses objectifs de la semaine passée et fixe ses objectifs pour la semaine à venir.

#2 : Suivre le rythme de l’équipe en formalisant votre cadre

➔ Transparence sur les agendas

  • Auto-portance → écrire ce que l’on fait (et pas juste “occupé”) pour que les autres puissent utiliser cette information pour interagir avec nous
  • Dire lorsqu’on est connecté ou déconnecté
  • Les plages vides deviennent des vraies plages de disponibilité

➔ Règles de connexion / déconnexion

  • Ce sont vos règles, elles dépendent de votre activité, de votre rythme, de votre culture de travail
  • Fixer un cadre clair permet de questionner si nécessaire : “je te fais confiance, mais il n’y a rien dans ton agenda et tu ne réponds pas aux messages, ce n’est pas le cadre qu’on s’est donné”

➔ Guides personnalisés

  • En plus des règles de l’équipe, chaque membre peut documenter son propre mode de fonctionnement : écrire ses propres habitudes de télétravail et ses préférences pour gérer la collaboration.
HELLO
READY TO GET STARTED?
GET IN TOUCH