Former à distance : utiliser l’apprentissage en groupe pour une meilleur assimilation des compétences.

7 min
Jennifer Moukouma
Jennifer Moukouma
Chief Marketing Officer @ NUMA
AccÉder au replay

Former à distance : utiliser l’apprentissage en groupe pour une meilleur assimilation des compétences.

En tant que responsable formation, vous construisez et renouvelez votre catalogue de formation pour accompagner vos différentes populations d’apprenants sur le développement de nouvelles compétences. Le gros challenge de cette mission consiste à construire un dispositif de formation efficace, c'est-à -dire qui crée de de l’engagement auprès des apprenants et qui permette effectivement de monter en compétences. Pour ce faire, il vous faut réfléchir à différents piliers de la formation : 

  • Le format de votre formation : en classe virtuelle, en session présentielle, en blended learning
  • La durée de votre formation : doit-elle durer 2h, une demi-journée ou une journée ?
  • La modalité d’apprentissage : les apprenants doivent ils se former seuls ou en groupe
  • Le contenu de votre formation, en  adéquation avec la cible visée
  • L’instrument de mesure de l’efficacité de votre formation lors du suivi des apprenants

Si on zoome sur la formation à distance, il s’agit d’un format à part entière qui a souvent été perçu comme le parent pauvre de la formation, mais dont on reconnaît aujourd’hui les avantages notamment au niveau de la durée ou de sa mesurabilité.

SOMMAIRE

Pour vous aider à construire votre dispositif de formation, nous allons répondre dans cet article à plusieurs interrogations qui reviennent le plus souvent lorsque nous échangeons avec des responsables formation : 

  • Quelles sont les différences entre la formation à distance et la formation présentielle ?
  • Quels sont les différents types de formation à distance existants sur le marché ?
  • Quels sont les avantages de la formation à distance ?
  • Comment créer des formations à distance engageantes ?

L’objectif est qu’il vous permette de mieux appréhender comment et dans quels objectifs intégrer la formation à distance dans votre offre de formation interne.

1. Formation à distance vs. Formation en présentiel : un faux débat pour les responsables formation ?

Le COVID a mis un coup de projecteur sur les formations à distance qui étaient pendant plus d’un an et demi le seul format possible pour continuer de former ses apprenants. Ces formations à distance apparaissent être un choix par défaut faute de mieux. Et le retour du présentiel a ensuite amené un débat sur la formation distancielle versus la formation en présentiel. 

  • La formation distancielle permet-elle vraiment de créer du lien ?
  • Les participants ne sont-ils pas plus concentrés lors des formations présentielles que lors des formations distancielles ?
  • Les formations présentielles ne sont-elles pas plus efficaces pour engager les participants ?

Avec ce débat distanciel versus présentiel, on s’est détourné du vrai sujet qui est “quelle est l’expérience d’apprentissage que je veux créer ?”.

Plutôt que de se poser la question du choix entre une formation distancielle et une formation présentielle, il convient aujourd’hui de se poser la question de l’apprentissage en groupe versus l’apprentissage seul.

L’idée que l’apprentissage à distance revient à apprendre seul vient en partie de son assimilation au format Moocs. Avec des taux de complétion avoisinant les 5% on ne peut pas nier que la flexibilité du “chacun à son rythme” provoque en fait des décrochages.

Heureusement, la formation à distance ne se résume pas à cette approche solitaire. 

L’essor du cohort-based learning (apprentissage par cohortes) comme composante clé des formations à distance qui cartonnent en est la preuve. Il s’agit de programmes de formation qu’on suit du début à la fin avec un groupe de pairs, comme AltMBA, Maven ou encore OnDeck, qui sont de plus en plus plébiscités par les individus et les entreprises et qui remettent au centre du débat l’expérience apprenante que l’on souhaite créer.

2. Les différents types de formation à distance

Au sein de l’offre de formations à distance, on distingue différents types de formations qui dépendent de plusieurs modalités pédagogiques :

  • Le type de contenu pédagogique : S'agit-il de contenus théoriques ou pratiques ? Sont-ils présentés sous formes de concepts, de cas pratiques ? Sous quel format ce contenu est-il présenté : écrit ? vidéo ? Audio ? 
  • Le nombre d’apprenants : Combien d’apprenants peuvent consulter le même contenu à un instant T ?
  • La position de l’apprenant : L’apprenant a-t-il la possibilité de faire d’autres activités en même temps que sa formation ou son attention est elle 100% dédiée à ce moment de formation ?
  • La mémoire sollicitée : En fonction du format, quelle est la mémoire sollicitée pour l’apprenant au moment de la formation ? 
  • Le type d’apprentissage : L’apprenant apprend-il seul ou en groupe ? apprend-il de manière active ou passive ? 
  • Le niveau d’apprentissage : La formation vise-t-elle à donner un niveau d’apprentissage ciblé ou à l’inverse très macro d’un sujet ?

Pour mieux vous y retrouver, voici un tableau comparatif des différents format de formations présentielles et à distance existants, en prenant en compte les 6 modalités pédagogiques évoquées ci-dessus :  

Tableau comparatif offres de formation management d’équipe

Chaque type de formation présente ses avantages et ses inconvénients, raison pour laquelle on observe désormais une majorité de parcours de formation blended, c'est-à-dire qui allient différents types de formats (présentielles, à distance) et différentes modalités d’apprentissage (seul ou en groupe).

Choisir les bonnes modalités pédagogiques pour votre parcours de formation est un élément clé de son succès.

3. Les avantages de la formation à distance par cohortes

La formation à distance, qu’elle soit réalisée seul ou en groupe, a pour avantage de permettre aux apprenants de se former en continu, tout au long de leur vie : 

  • Si elle est issue d’une démarche personnelle, elle peut être réalisée avec peu ou pas de contrainte d’agenda en la réalisant les soirs ou week-ends ou pendant des périodes courtes de la journée.
  • Si elle est issue d’une démarche de l’entreprise, alors le coût financier et logistique de la formation permet de créer un programme de formation à l’année beaucoup plus dense que s’il n’était que présentiel. Louer une salle pour la formation, bloquer 1 journée entière ou plusieurs dans l’agenda de dizaines de collaborateurs, prendre en charge les frais de déplacement de collaborateurs qui ne seraient pas sur site (à l’étranger ou hors siège)... autant de coûts logistiques et financiers qui contraignent les responsables formation à limiter le volume de formations. Ces challenges sont amoindris par l’offre de formation à distance, qui permet de former vos apprenants en continu.

Si on zoome sur la formation à distance par cohorte, autrement appelée cohort-based learning : celle-ci permet d’utiliser la dynamique de groupe pour mieux apprendre. On observe un attrait grandissant des managers pour l'apprentissage par cohortes. Il s’agit d’une tendance de fond qui casse définitivement l’association distanciel = solitaire et devient un facteur de succès pour de nombreuses entreprises. Aux États-Unis par exemple, alt-MBA forme des milliers de leaders du monde entier via son programme intensif de classes virtuelles.Par ailleurs, si le dispositif de formation se fait en intra-entreprise, il a pour mérite de permettre aux apprenants de rencontrer et d’échanger avec des pairs avec qui ils n’ont pas l’habitude d’interagir, car ils seraient dans un autre pays / une autre région ou ville ou travaillerait dans un autre département. A l’inverse, si le parcours de formation est déployé en inter-entreprises, il permet aux apprenants de s’ouvrir à d’autres pratiques de travail dont ils pourraient s’inspirer au sein de votre entreprise.

Chez NUMA aussi, on observe trois grands avantages de “l’effet cohorte” sur l’expérience d’apprentissage : 

  • Il agit comme contrainte sociale, chaque participant ayant un rythme imposé par la communauté d’apprenants.
  • Il implique que la majeure partie de la formation se fasse en synchrone et incite le formateur à tirer parti de la dynamique de groupe en multipliant les modalités d’apprentissage : exercices pratiques en sous-groupes, temps de Q&A, réflexion en plénière.
  • Il met la participation active au cœur du processus et recrée un sentiment d’urgence : si on ne participe pas, si on décroche ou si on regarde un enregistrement en différé, on passe à côté d’une grande partie de la valeur.

 

C’est pourquoi on utilise cette approche dans nos classes virtuelles, qui partagent toutes 4 modalités pédagogiques clés que Claudio Vandi vous présente dans cette vidéo.

4. Comment créer des formations à distance engageantes

Pour créer une formation à distance engageante et qui embarque réellement les participants, il est clé de vous poser ces 3 questions : 

  • Quelle est la durée optimale de votre formation qui permette de maintenir l’attention de vos participants et qui corresponde à la réalité opérationnelle de vos apprenants ? 
  • Quel doit être le ratio d’informations descendantes versus d’interactions en plénières ou petits groupes ? 
  • Combien de participants inclure dans une session de formation à distance “live” pour que chacun se sente impliqué et concerné ?

La durée de la formation à distance

Deux heures à distance sont l’équivalent d’une journée en présentiel. 

Imposer deux heures de formation à distance à vos apprenants peut être perçu comme une promesse de qualité (“on va vous former de manière hyper efficace en se concentrant sur l'essentiel") ou sonner comme une menace qui annonce un surdosage de contenus aux effets soporifiques (“on essayer de vous passer un maximum d’informations en peu de temps”)

Deux heures de formation c’est assez long pour traiter un sujet avec précision, mais assez court pour garder un rythme soutenu. Pour que le choix d’un format court de deux heures de formation à distance ait du sens et remplisse la promesse de qualité, il est clé de bien calibrer le ratio d’informations descendantes versus les interactions, pour éviter l’effet soporifique. 

 

Le séquençage de votre formation à distance

Au niveau de l’agenda, le simple séquençage “Théorie puis pratique” ne marche pas. Ce qui marche c’est l’alternance entre styles de conférence engageante et séquences pratiques, moments en plénière et moments en sous-groupe.

La fonctionnalité “salles virtuelles” proposée par les principaux outils de visioconférence peut rendre les cours en ligne plus interactifs et engageants que les cours traditionnels. Oubliez le temps passé à organiser les groupes, la concentration perdue à cause des tables voisines qui parlent trop fort, les plans sabotés par le “je vais juste prendre un café avant qu’on reprenne”, en ligne tout devient instantané, vous décidez de la durée des séquences et vous pouvez visiter chaque groupe sans bouger.

Tout ne doit pas être interactif, mais si plus d’un quart du cours consiste à vous écouter parler, il vaut mieux l’enregistrer comme une vidéo elearning ou comme un podcast. Enseigner aujourd’hui passe aussi par savoir choisir le bon canal de communication en fonction du format et de l’objectif.  Notre recommandation est de cibler 25% de séquences “conférence” et 75% de travail en sous-groupes pour maintenir vos participants captifs pendant les deux heures de formation à distance.

 

Le nombre de participants à votre formation à distance

Après plusieurs essais, chez NUMA nous avons trouvé notre nombre d’or en ce qui concerne les participants à une formation à distance.

Douze personnes : c’est un groupe suffisamment petit pour pouvoir faire participer tout le monde, mais assez grand pour avoir des échanges animés et pouvoir faire des sous-groupes diversifiés. 

 

Conclusion :

Si former à distance a pu être perçu comme un dispositif de formation “par défaut”, “faute de mieux”, cette modalité apparaît aujourd’hui comme une offre de formation répond à plusieurs enjeux clés des entreprises et des managers et/ ou collaborateurs : le temps disponible, la priorisation des contenus sur lesquels se former, la capacité à se déplacer dans un contexte de plus en plus répandu de “work from anywhere”.

Pour une meilleure assimilation des compétences, profiter de l’expérience de ses pairs et avoir un meilleur engagement de la part des participants, il semblerait que la modalité de classes virtuelles par cohortes coche toutes les cases. 

Pour aller plus loin, découvrez les formations à distance que NUMA propose sous forme de classes virtuelles par cohortes de 12 apprenants sur notre page Workshop.

RETOUR AU BLOG
HELLO
Prêt à commencer ?
PARLONS-EN